Peau atopique Une affection chronique qui touche bien plus que la peau

Prévalence grandissante

La dermatite atopique est une affection inflammatoire de la peau caractérisée par une sécheresse cutanée et des lésions rouges qui démangent intensément. Il s’agit d’une affection bénigne et non contagieuse.

Cette affection chronique est de plus en plus répandue. En effet, sa prévalence a triplé dans les 30 dernières années en raison de facteurs environnementaux et d’une augmentation du nombre de produits irritants.

Elle se caractérise par des périodes de poussées et de rémission. Les symptômes atteignent leur paroxysme en période de poussées et diminuent en période de rémission.

Sans prévenir, la peau présente une inflammation et des démangeaisons intenses. L’enfant qui en est atteint ne dort pas bien et a du mal à se concentrer à l’école. Des rougeurs apparaissent sur son visage et les poussées le rendent anxieux. Les parents, qui se sentent impuissants et épuisés, sont aussi touchés.

Quelques données sur la dermatite atopique

Prévalence de

5%

dans l’ensemble de la population

Prévalence de

20%

chez les enfants

Apparaît avant l’âge de 1 an dans

60%

des cas

Apparaît entre la naissance et l’âge de 5 ans dans

85%

des cas

Une affection qui peut entraîner d’autres problèmes

La plupart du temps, la dermatite atopique n’est pas un phénomène isolé. Elle peut mener à d’autres problèmes comme l’asthme et les allergies alimentaires ou respiratoires.

Tout comme l’atopie cutanée, l’atopie respiratoire peut se traduire par de l’asthme, et l’atopie du tube digestif se manifeste par des allergies alimentaires. Cette séquence est appelée « marche atopique ».

Des études montrent qu’un enfant qui reçoit des soins pour son atopie est moins susceptible de présenter ce type de complication.

... et une journée sans larmes égale un sourire de plus au calendrier

8 conseils pour les soins de la peau atopique

1

Le bain

Le rituel du bain est certes nécessaire, mais il peut assécher la peau si l’on omet de prendre certaines précautions. Utilisez des produits non asséchants sans savon conçus pour la peau atopique. Réduisez la durée du bain et assurez-vous que l’eau est tiède ou légèrement chaude (entre 30 °C et 35 °C). Il est recommandé que les enfants plus âgés prennent une douche plutôt qu’un bain. Évitez d’utiliser des éponges et de frotter la peau trop vigoureusement.

2

Le séchage

Lors du séchage, veillez à ne pas accroître l’irritation de la peau. Séchez votre enfant doucement à l’aide d’une serviette en coton et évitez de frotter la peau. Essuyez bien les plis et les creux.

3

L’hydratation

Une bonne hydratation est la clé des soins de la peau atopique. Elle contribue à réduire les éruptions et le recours aux traitements médicaux. Appliquez la crème émolliente sur les zones affectées et la lotion hydratante sur le reste du corps.

4

Les vêtements

Évitez la laine et certains tissus synthétiques. Optez pour des vêtements en coton ou en lin. Lavez les vêtements avec un détergent doux et rincez-les soigneusement. Évitez d’utiliser des produits assouplissants.

5

L’intérieur

À la maison, des allergènes comme les acariens peuvent déclencher ou aggraver une éruption sur une peau atopique. Il est donc important d’aérer les chambres tous les jours et d’éviter les objets qui retiennent la poussière, comme les tapis, les jouets en peluche et la literie rembourrée de plumes.

6

L’hiver

Les symptômes de la dermatite atopique s’intensifient l’hiver en raison du froid, du faible taux d’humidité et du chauffage. À la maison, conservez une température ambiante entre 20 °C et 22 °C et veillez à hydrater la peau de votre enfant tous les jours.

7

L’été

La dermatite atopique diminue lors de l’exposition au soleil et des séjours à la plage. Les bains de mer peuvent s’avérer extrêmement bienfaisants. Toutefois, avant de s’exposer au soleil, il est important d’utiliser une crème dotée d’un FPS 50+. Le chlore contenu dans l’eau de la piscine peut assécher la peau. Dès que votre enfant sort de l’eau, mettez-le sous la douche, puis enduisez-le de lotion hydratante.

8

La sensibilisation

À mesure qu’il grandit, votre enfant doit apprendre à gérer lui-même sa dermatite. Enseignez-lui les différents moyens de prévenir les éruptions, répétez-les souvent et aidez-le à contrôler son envie de se gratter lorsque la peau démange.

www.isdin.com Utilise des cookies propres et de tiers pour son fonctionnement, pour maintenir la session et personnaliser l'expérience de l'utilisateur, ainsi que pour obtenir des statistiques anonymes d'utilisation de la web. Pour plus d'information sur les cookies utilisées, consultez notre POLITIQUE DE COOKIES